Les lettres RGE signifie « Reconnue Garant de l’Environnement ». Cette reconnaissance est accordée par les pouvoirs publics et l’ADEME à des professionnels dans le secteur du bâtiment et des énergies renouvelables qui se sont engagés dans une démarche de qualité.

 

Cette mention présente trois atouts :

  • La Qualité : cela permet à tous (particuliers, maitres d’ouvrage) de pouvoir identifier les professionnels les plus compétents ;

  • La Formation : pour les professionnels c’est pouvoir se former à la rénovation énergétique;

  • Le Financement : avoir la mention RGE permet aux clients d’obtenir des aides publiques allouées aux travaux de performance énergétique.

Avoir la mention RGE est assise sur une qualification ou une certification attestant de la compétence de l’entreprise, du bureau d’études ou de l’économiste.

 

Elle est accordée pour un ou plusieurs domaines de compétences précis tels que l’isolation des murs, le changement de fenêtre, réalisation d’un audit énergétique…

 

 

Qui est concerné par la mention RGE ?

  • Les entreprises qui réalisent des travaux d’amélioration énergétique en rénovation (isolation intérieure ou extérieure, menuiseries extérieures, couverture, chauffage, ventilation, plomberie, maçonnerie, plâtrerie…) ;

  • Les équipements utilisant une source d’énergie renouvelable (bois, énergie solaire thermique et photovoltaïque, pompes à chaleur) ;

  • Des offres de manière générale, de rénovation complète de logements intégrant plusieurs lots de travaux ;

  • Des études concourant à la rénovation énergétique ou à l’installation d’énergies renouvelables (audit, études thermiques réglementaires, conception d’installation d’ENR…).

 

La mention RGE est indispensable pour que les clients bénéficient des aides gouvernementales (CITE, ANAH, ECOPTZ, CEE, Fonds chaleur de l’ADEME…) lors des travaux d’amélioration de la performance énergétique.